AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Phantom [Moonstone]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ben Wawe
Ultimate member
Ultimate member
avatar

Age : 31
Localisation : A l'ombre de mes rêves
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: The Phantom [Moonstone]   Mer 22 Nov 2006 - 16:23

Je commence ce mois-ci l'achat de la série de Moonstone Comics The Phantom, et je fais donc ce comics pour résumer les épisodes et en parler, pour ceux que ça intéresserait. Wink

The Phantom 13 : Tiger's Blood, Part Two.



Scénariste : Mike Bullock.
Dessinateur : Carlos Magno.
Encreur : Carlos Magno.
Coloriste : Mick Main.
Lettreur : Troy Peteri.
Couverture : Joe Prado, Carlos Magno & Rod Reis.

Résumé a écrit:
Au présent, un homme annonce au Phantom couché et attaché qu'il a longtemps attendu ce moment et qu'il va enfin prendre sa revanche après ce qui est arrivé à sa Maria. Cinq ans auparavant, on voit cet homme, Manuel Ortega, le champion du monde de kick boxing, heureux d'être avec sa fiancée, Maria, une activiste politique du Bengale, opposée au Gouvernement en place. Alors que Maria explique à l'homme qu'elle aime que ses alliés et elle pensent qu'il faut stopper le Gouvernement en place à cause de la corruption et de l'état du pays, des terroristes islamistes sont stoppés par le Phantom qui les combat.
Maria dit alors à Manuel qu'elle pense, grâce à ses "amis", que le Phantom est le moyen du Gouvernement pour oppresser le peuple. Le combat entre le héros et les terroristes tourne mal quand l'un d'eux se fait exploser, juste à côté de Maria et de Manuel. Seule une vieille femme est blessée dans la rue, sauf évidemment Manuel qui a une plaie au visage et Maria qui est morte, malheureusement, à cause de l'explosion, provoquée indirectement par le Phantom qui voulait l'empêcher.
Deux jours avant le présent, le Phantom semble devenir fou car il voit son vieil ami Guran dire qu'il a déçu ses ancêtres, et sa famille lui dire qu'ils le rejettent. Il semblait donc être en proie à des hallucinations, mais le Phantom se réveille au présent, attaché à une table dans une caverne. Il entend alors deux scientifiques parler des braconniers, Miguel et Carlos, qui ont été arrêtés par le Phantom précédemment et qui devraient bientôt sortir de prison grâce à l'aide d'un certain Mr. Blackwood.
Il apprend aussi qu'il a reçu une dose qui devrait le mettre KO pendant très longtemps, et que c'est même la plus grande dose donnée par un certain Manuel. Néanmoins, le Phantom est conscient grâce à son épaule qui est déboitée, et la douleur le maintient éveillé. Il se rappelle alors comment il est arrivé ici : trois jours plus tôt (et donc avant l'épisode des hallucinations), le héros est sur la piste du reste des braconniers qu'il a arrêté, et tombe sur Manuel Ortega.
Celui-ci, avec une cicatrice, commence donc à le combattre, et le combat est équilibré avant que Manuel n'envoie de la poussière sur le Phantom. Cette poussière est spéciale : appelée Manic, elle est une drogue qui va faire apparaître les pires cauchemars au héros, en la mémoire de Maria, morte par sa faute selon son ancien fiancé. Au présent, le Phantom est "heureux" d'avoir la douleur qui le maintient éveillé et non pas dans les vappes et les cauchemars, et il se lève pour frapper et vaincre les deux "scientifiques" (l'un d'eux aura même la marque de la célèbre bague du héros).
Juste après cela, Manuel Ortega est de retour et recommence à frapper le Phantom. Il le précipite contre un mur, et par "chance", l'épaule déboitée du héros est remise en place. Ortega appuie alors sur un bouton et du Manic sous forme de gaz fait alors son apparition, pour perturber encore plus le Phantom, qui voit désormais son ennemi sous la forme d'un monstre.
Manuel explique alors que le Manic provient des phéromones libérées par une majorité de carnivores pour faire peur à leurs proies, et qu'il a synthétisé ces phéromones pour affronter le héros. Celui-ci ne se laisse pas faire et frappe Manuel, et le combat est encore équilibré entre le Phantom et l'ancien champion de kick boxing.
Mais soudain, le Phantom, piqué au vif, frappe Ortega qui tombe sur une table remplie de produits toxiques et inflammables. Des flammes explosent alors, et le héros est propulsé en dehors de la caverne, avant d'aller y chercher les deux malfrats qu'il a mit KO auparavant. Il ne retrouvera pas le corps de Manuel, qu'il pense carbonisé.
Plus tard, on apprend que les deux hommes ont été arrêtés par la brigade de la jungle (alliés du Phantom), mais on voit aussi que Manuel n'est pas mort : il est brûlé de partout, mais toujours vivant, et prêt à continuer sa vengeance.

En fait, ce comics est étrange.
Si on lit simplement mon résumé, on se dira que c'est très classique et que ça ne doit pas être extrêmement passionnant, mais au contraire j'ai adoré la lecture et la relecture. C'est classique, c'est prévisible, c'est très old school aussi, mais j'ai adoré, et je pense que ça vient de ça : ça a un bon parfum des vieux comics écris maintenant, et c'est fun.
Oui, c'est fun, je crois que c'est le bon. Le Phantom, après tout, est un truc très "pulp", très fun et sans prise de tête, normalement. Je ne m'attendais à rien en lisant ce comics vu que je ne connaissais que de réputation et d'un visionnage dans ma jeunesse du film adapté, et je n'ai pas été déçu. C'est frais, fun, mais terriblement plaisant et très, très bien fait, dans le trip' old school.
Bullock, que je ne connais pas d'ailleurs, livre un scénario (en fait une deuxième partie, c'est dommage que j'ai pas la première mais c'est très accessible quand même) extrêmement classique avec le méchant qui en est un par quiproquo et qui a une drogue qui lui permet de presque vaincre le Phantom, et qui deviendra certainement le futur grand ennemi du héros vu la fin, mais ça passe bien. Il faut juste accepter que c'est un comics hommage en quelques sortes, mais un comics surtout fait pour faire passer un moment sans prise de tête et juste de plaisir en lisant une histoire. Et l'objectif a été atteint avec moi.
D'ailleurs, on retrouve ce côté bêtement plaisant dans les "facilités" du scénario et les traits d'humour du Phantom, qui passe pour une fusion improbable entre Spider Man (humour et agilité), Daredevil (pas de peur, agilité) et Batman (son but et uniquement son but comme vie), mais ça ne m'a pas dérangé. Au contraire, ça va à fond dans le trip' old school, et ça m'a fait sourire et m'a donné du plaisir, aussi.
Au final, ma première lecture du Phantom fut un bien beau moment de plaisir : un énorme côté old school, de l'humour, des trucs vieux (presque) comme le monde mais plaisants à revoir, surtout dans une atmosphère hors du temps malgré l'apparition de terroristes islamistes. Bullock fait du beau boulot, du moins pour moi.

En plus, côté dessins, Carlos Magno livre une performance plutôt belle. En adéquation avec le scénario, son trait fait old school et classique mais a une belle force. Son Phantom est assez charismatique et fort (ce qui est finalement difficile vu son look), ses planches sont plutôt bien faites et le tout se tient bien. Un rendu correct, classique et sans gros problème, ce qui est toujours sympathique.


En conclusion, je dirais donc que j'ai beaucoup aimé cet épisode et que je vais continuer. En plus, j'ai eu la "joie" de découvrir qu'il n'y avait pas de pub' entre les pages de l'épisode, ce qui rend évidemment la lecture plus facile (la pub' est derrière, mais c'est uniquement pour les parutions de Moonstone, ce qui voudrait donc dire que la compagnie ne met pas de pub' dans ses comics, et semble survivre sans ça...certains éditeurs plus importants devraient prendre des leçons...). Le papier est de bonne qualité, avec une "senteur" ancienne qui renforce le côté old school dont j'ai déjà parlé, et la couverture est bien sympa'.
Du très bon, vraiment.

PS : pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient pas bien le Phantom (dit aussi Fantôme du Bengale chez nous), ce lien est très, très utile et passionnant : http://www.bdoubliees.com/journaltintin/series2/fantomebengale.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://benthomas.over-blog.com/
Ben Wawe
Ultimate member
Ultimate member
avatar

Age : 31
Localisation : A l'ombre de mes rêves
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Jeu 18 Jan 2007 - 17:52

The Phantom #14 : Walker's Line, part one of two.



Scénariste : Mike Bullock.
Dessinateur : Carlos Magno.
Encreur : Carlos Magno.
Coloriste : Bob Pedroza.
Lettreur : Troy Peteri.
Couverture : Joe Prado, Carlos Magno & Rod Reis.

Résumé a écrit:
Ares, le bébé tigre sauvé par le Phantom dans l'épisode précédent, est un peu énervé par l'absence de sa mère, morte. Kit, le fils aîné du Phantom, s'occupe de l'animal, et demande à son père si il a tué ceux qui ont assassiné la mère de son petit protégé. Le Phantom répond par la négative même si son fils dit que ces hommes l'auraient mérité, et il lui explique alors que le Serment du Phantom le charge de traquer l'injustice et les criminels, et qu'en tuant il deviendrait ce qu'il traque. Le justicier commence alors à lui raconter une vieille histoire pour prouver ce qu'il avance.
Un an après la mort de son père, le Phantom recherchait toujours ceux qui avaient assassiné son prédécesseur. Leur trace le mena jusqu'en Amérique, mais celle-ci s'évapora et il ne trouva pas les meurtriers. Près de Clarksville, la ville du Missouri où il a grandit avec son oncle et sa tente, il décida d'aller rendre visite à sa famille. Il téléphona donc chez eux et les prévint de son arrivée le lendemain, restant à l'hôtel le soir-même.
Mais quand il arriva au matin chez son oncle et sa tête, il vit le premier accompagné par des policiers. Son oncle Ephraim lui explique alors que sa tante avait été agressée la veille alors qu'elle allait chercher quelque chose pour le Phantom (Kit, nom de l'aîné de chaque Phantom), n'attendant pas son mari qui n'était pas encore rentré pour ça (on lui a aussi volé un collier offert par son neveu). Les deux hommes allèrent alors au chevet de la tante Bessie, mais celle-ci n'allait vraiment pas bien et était très blessée. Ephraim apprit alors à son neveu que Clarksville, jadis ville honnête et calme, était infestée maintenant par un gang très violent qui tenait la cité.
Quatre jours durant, les deux hommes restèrent au chevet de la vieille femme, avant que celle-ci ne se réveille brièvement. S'accusant de tout ça et disant qu'elle était responsable de tout, Bessie fut stoppée par les déclarations de son mari et de son neveu qui lui disaient que ce n'était pas de sa faute. Kit s'accusa lui-même et demanda pardon, mais son oncle l'arrêta aussi et lui dit que ça ne servait à rien de faire ça. Après cela, le Phantom parla au médecin de sa tante qui ne semblait pas très optimiste, et il vit alors une victime par balle du gang arrivée dans l'hôpital, mourrant immédiatement.
Kit alla alors à la cafétéria de l'hôpital, où un vieil homme commença à lui parler de la situation qu'il ne supportait pas. Il fit une déclaration comme quoi il faudrait un "tigre" pour faire partir tous ces "chacals" de la ville, et cela donna rapidement une idée au Phantom, qui partit très discrètement, laissant là le vieil homme très surprit.
Plus tard, en pleine nuit, un groupe d'adolescents est agressé par certains membres du gang. L'un d'eux essaye de se défendre mais va se faire planter par un couteau lorsque le Phantom en costume surgit. Il les frappe avec une rage plus ou moins contenue et une adresse déconcertante, avant de demander au seul encore conscient où est le collier volé. Bredouille, il laisse alors les criminels inconscients et ligotés à la police qui arriva après son départ.
A un autre endroit de la ville, le gang s'en prend à un vieil homme qui leur doit de l'argent, mais le Phantom sauve le vieillard en stoppant à nouveau ses adversaires. Ceux-ci ne savaient pas non plus où était le collier, et il laisse à nouveau à la police qui se pose de plus en plus de questions.
Dans le parc de Clarksville, une jeune fille va se faire violer par des membres du gang, mais le Phantom intervient encore. Prit par l'élan de sa colère et de sa rage vengeresse, il devient très violent et imprudent, se faisant blesser aux côtes par un coup de couteau et n'entendant pas celui qui avait le collier de sa tante autour du cou venir derrière lui alors qu'il interrogeait un criminel. Le gangster auteur de l'agression de la tante Bessie frappe alors par derrière un Phantom déconcentré par sa rage, et se dirige vers l'hôpital, décidé à terminer ce qu'il avait commencé, à savoir tuer la tante du justicier...

Très sympathique et très plaisant, pour la seconde fois.
Moi qui débute dans l'univers du Phantom, je trouve vraiment cette série très sympa' à suivre, étant donné qu'elle remontre bien les bases du personnage tout en le rendant humain, mais en même temps très super héros de par certaines de ses attitudes.
Ici, nous avons donc droit à la suite de la dernière saga, avec le fils du Phantom qui se pose des questions et qui se laisse un peu déborder par ses émotions. C'est pas mal de voir que les intrigues sont plus ou moins liées, surtout que le "méchant" de la dernière histoire n'est pas mort et prêt encore à se venger. Ca peut donner quelque chose de très bon et plaisant si tout se recoupe, avec en plus ce côté old school très présent et qui donne aussi une atmosphère qui me plaît bien.
Après donc ce petit moment qui m'a assez plut, Bullock nous livre un souvenir des débuts du Phantom, et c'est pas mal aussi. Il nous montre le personnage comme humain dans sa quête de retrouver les assassins de son père, et ça change un peu du héros impersonnel que semblait être le Phantom : n'enlevant presque jamais son masque, n'ayant pas de réelle vie privée, celui-ci me semblait entièrement dévoué à sa cause et donc un peu inhumain. Ca a son côté intéressant, mais le voir "jeune" et à la recherche des meurtriers le fait passer pour quelqu'un de finalement assez touchant, et assez humain. Je ne sais pas si c'est une nouveauté, mais j'ai apprécié ce passage.
Le reste est, ensuite, finalement assez classique. La tante qui se fait agresser, le Phantom qui se sent coupable avant de se laisser dominer par sa rage...c'est classique, oui, mais plutôt bien mené. En fait, cette série est véritablement très old school, avec tous les codes du genre, mais je trouve que Bullock s'en tirent bien. Assumant à fond ce côté-là, il nous livre une trame classique, mais qui laisse quelques bonnes petites choses par rapport au personnage.
Ainsi, il livre déjà Clarksville à un gang, et je trouve ça pas mal. Le Phantom semble totalement démunit devant la criminalité dans son ancienne ville, et j'ai trouvé ça vraiment assez sympa'. Le personnage semble perdu devant ça, et il semble comprendre maintenant que la ville qu'il connaissait, symbole de son enfance heureuse et calme, est désormais morte. Ca permet donc de le faire évoluer encore plus, selon moi, surtout que le scénariste le laisse tomber dans ses envies de vengeance, et j'ai trouvé ça bien.
Je me fais peut-être des films, mais je trouve cette histoire vraiment intéressante et passionnante sur le personnage. Bullock montre un Phantom très humain et jeune, se laissant guidé par ses émotions tout en étant perdu par rapport au monde. Il livre un épisode assez sympathique, aux abords très classiques mais qui analyse bien son héros pour le mettre dans une situation tendue et difficile. Evidemment, on voit d'avance ce qui va arriver et ça fait donc très old school, mais les quelques éléments que j'ai cités me font penser que ça change bien le personnage de le voir ainsi, et j'aime bien.
En clair, tout ça nous donne un numéro très sympathique et plaisant, meilleur encore que le précédent. Bien sûr, la trame est très classique, mais c'est ce côté-là qui est assez sympa', surtout avec les éléments old school du Phantom mis avec (son "costume civil", sa famille, etc.). J'ai donc beaucoup apprécié cet épisode, et je trouve ça vraiment top. Je me félicite moi-même d'avoir commencé cette série.

Après, côté dessins, ce n'est pas autant la joie. Si j'avais apprécié Carlos Magno à la première lecture du précédent épisode, je m'étais rendu compte qu'aux relectures, c'était moins ça. Son trait très classique colle bien à l'histoire et son Phantom en costume est classe, mais ses humains normaux ne sont pas extras. Il n'est pas mauvais, juste assez moyen et pas génial. Dommage, parce que j'ai trouvé la couverture très sympathique et puissante.


Au final, un très bon épisode, meilleur que le précédent. Le papier sent toujours le vieux comics et ça me plaît, la mise à l'arrière de la pub' est très plaisante et le petit dossier de fin d'épisode, cette fois-ci sur le costume du Phantom par Ed Rhoades, est très intéressant, et explique les différences de couleur selon les pays de l'univers du héros. Une très bonne lecture, donc. Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://benthomas.over-blog.com/
Arathorn X
Immortal member
Immortal member
avatar

Age : 30
Localisation : Entre Moselle et Alsace
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Mar 26 Aoû 2008 - 20:55







THE PHANTOM ANNUAL #2
Written by Mike Bullock and Kevin Grevioux, art by Samicler Gonçalves, covers by Pat Quinn, Leonardo Manco and Nick Derington.
"Concrete Jungle." Lee Falk's Mandrake the Magician and The Phantom in one comic for the first time! When a botanist is thrown from a high-rise window in NYC, the murderer's trail leads Mandrake and Lothar to the far away jungles of Bangalla, where it's up to them and The Phantom to find the killers. But the plot they uncover is far more sinister than cold blooded murder. Can they stop the killers before they strike again or will our heroes become the next victims?

Le Phantom allié à Mandrake, je sais qu'ils ont été alliés dans le dessin animé Defenders of the Earth (avec Flash Gordon comme troisième larron) et j'imagine que c'est déjà arrivé avant dans les comics.
Il me semble que le premier arc de la série est sortie il y a quelques temps en VF, il faut que je recherche ça.
Revenir en haut Aller en bas
Ben Wawe
Ultimate member
Ultimate member
avatar

Age : 31
Localisation : A l'ombre de mes rêves
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Mar 26 Aoû 2008 - 20:58

Ca donne bien envie.
Revenir en haut Aller en bas
http://benthomas.over-blog.com/
Arathorn X
Immortal member
Immortal member
avatar

Age : 30
Localisation : Entre Moselle et Alsace
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Sam 6 Mar 2010 - 9:03

Moonstone vient de perdre les droits sur le personnage qui sont récupérés par Dynamite, une nouvelle série chez cet éditeur va sans doute bientôt être annoncée.
Revenir en haut Aller en bas
Ben Wawe
Ultimate member
Ultimate member
avatar

Age : 31
Localisation : A l'ombre de mes rêves
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Dim 7 Mar 2010 - 11:39

Toutes les séries s'arrêteront ? T'as un lien ?
Revenir en haut Aller en bas
http://benthomas.over-blog.com/
Arathorn X
Immortal member
Immortal member
avatar

Age : 30
Localisation : Entre Moselle et Alsace
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Lun 8 Mar 2010 - 9:49

Revenir en haut Aller en bas
Ben Wawe
Ultimate member
Ultimate member
avatar

Age : 31
Localisation : A l'ombre de mes rêves
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Lun 8 Mar 2010 - 10:19

Merci.
Ca me peine quand même un peu. J'aimais bien les séries et les envies de Moonstone, et l'éditeur faisait un beau boulot d'édition. Ah ouais, ça m'emmerde pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://benthomas.over-blog.com/
Arathorn X
Immortal member
Immortal member
avatar

Age : 30
Localisation : Entre Moselle et Alsace
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Lun 8 Mar 2010 - 12:15

A voir maintenant si Dynamite va continuer avec la continuité de Moonstone ou s'ils vont tout refaire à leur sauce.
Revenir en haut Aller en bas
Ben Wawe
Ultimate member
Ultimate member
avatar

Age : 31
Localisation : A l'ombre de mes rêves
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   Lun 8 Mar 2010 - 15:05

Oh tu sais, à part deux/trois méchants, Moonstone n'a pas apporté grand-chose au Phantom actuel. C'est plus sur les générations passées, avec les récits en prose sur chaque Phantom passé dans Phantom : Generations, que ça peut plus jouer.
Moonstone se contentait de faire du classique, mais le faisait bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://benthomas.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Phantom [Moonstone]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Phantom [Moonstone]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» F-4E Phantom II
» F-4B Phantom
» [TRAILER] Phantom ~Requiem for the Phantom~
» Boogiepop Phantom
» Phantom - Requiem for the Phantom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.O.M.I.C.S. :: Comics en VO :: Les Distingués Concurrents :: Autres Univers Comics-
Sauter vers: