AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fantômes du passé...

Aller en bas 
AuteurMessage
Justice
Young member
Young member


Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Fantômes du passé...   Mar 29 Avr 2008 - 13:03

Jarold Becker 25 ans,mutant solitaire.Je vis seul dans mon appartement à Mutant Town.Je travaille en tant qu'ouvrier sur la chantier qui se trouve pas loin du centre ville.Mes collègues ne savent pas que je suis mutant,ils ne s'en doutent même pas par contre ils soulignent le fait que je sois un homme taciturne.

Certains ne comprennent pas pourquoi je n'ai toujours pas de copines à mon âge,Jérémy un gars un peu obèse m'a même demandé si je n'étais pas "gay" je lui ai répondu "non" en rigolant (jaune).Ils ont l'habitude d'aller manger un bout au snack du coin parfois je les accompagne et parfois je les laisse entre eux et je mange mon casse croute seul assis sur une dalle près du chantier.J'aime regarder les pigeons se poser tout juste devant moi.Je leur lance parfois de miettes de pain pour qu'elles se mettent à picorer dedans,y'a des moments où j'ai l'impression qu'un lien se crée entre eux et moi je trouve ça fou.
Je me rappelle qu'ado j'aimais vivre dans mon monde imaginaire,enfant mon père me racontait ses histoires de super-héros des années 60 qu'il aimait lire lorsqu'il était jeune.Il était fan de Batman et superman.Moi lorsque j'ai eu 12 ans je suis tombé une fois sur un numéro d'un groupe de héros nommé "les revolutionaires" je m'identifiais à eux car ils avaient tendance à créer de nouvelles tendances,c'étaient des héros rebels.Moi-même je l'étais aussi car au lieu de sortir de jouer avec les autres garçons j'étais seul chez moi à me créer mes propres scénarios.Je m'imaginais faire parti de ce groupe de héros hors norme et je sortais pour partir à l'aventure seul dans la nuit.Vers 15 ans je me suis calmé et j'étais à fond dans mes études tout en continuant à acheter des comics.

Vers 17 ans il s'est passé un truc byzarre,j'étais dans la bibliothèque de mon lycée en train de faire mon travail de fin d'étude et j'entends une voix rauque près de mon oreille qui me raconte des choses sur mon père,ma mère,ma grande soeur et mon petit frère et toute ma famille.Des choses que je ne devrais pas savoir.Plus les jours avançaient et plus elle se faisait plus forte,je n'en dormais même plus la nuit.Heureusement que durant la période des examens j'ai pu réussir le tout avec brio mais durant les vacances elle est revenue j'en ai fais une dépression.Mon père voulait m'emmener chez un médecin mais j'ai refusé je ne voulais pas qu'il me touche il devenait un étranger pour moi,lui-même blessé ne comprenait pas et me laissait tranquille.Je restais dans ma solitude sans m'alimenter normalement,ma mère s'inquiétait et a tout de même appellé un toubib mais je ne m'ouvrais pas d'avantage.

J'entre à la fac de journalisme à 18 ans et les voix se font de plus en plus oppresante,je ne sais plus étudier.Je ne sais pas à qui me confier alors je vais sur internet pour m'informer sur les personnes qui entendent des voix.Je lis des articles de psycho sur la schyzophrénie et autres types de maladies mentales mais je ne trouve toujours pas les réponses à mes questions car je ne comprends pas pourquoi cette voix se permet de me dire des choses que je ne suis pas censé savoir sur ma famille.
Je commence alors à ouvrir un journal intime et j'écris tout ce que j'entends.Je ne parle casi plus à ma famille,je m'enferme dans ma chambre et j'écris j'écris j'écris...ma mère inquiète vient même m'amener mon dîner dans ma chambre,je fais des efforts pour manger mais par la suite je n'y arrive même plusnje m'enferme dans un mutisme monstre.Les secrets de famille deviennent une obession pour moi je DOIS savoir.Je dois savoir ce que mon père a fait cette nuit dans cette cave.

Je ne me consacre casi plus à mes études que mon père me paie,je l'ai surpris une fois en train de pleurer dans le salon.Il pleurait car il souiffrait de me voir ainsi en train de maigrir avec des cernes en dessous des yeux.Un an était passé j'avais 19 ans.Il me demande ce que je veux et pourquoi j'agis ainsi envers lui en lui faisant autant de mal alors je lui rétorque comme ça "et toi pourquoi tu caches à maman que tu as tué ta première femme?",il est choqué,il s'essuie les yeux et se lève pour me giffler.Je vois qu'il regrette son geste il recule puis s'en va.Ma mère entre dans la pièce demandant ce qui se passe alors moi je lui dis qu'elle le saura au moment voulu.

Je monte dans la chambre de mes parents et j'harcèle mon père pour lui demander de me dire la vérité.Il est assis sur son lit le dos tourné,il n'ose pas me parler.Je me mets alors devant lui,je ne sais pas d'où me vient cette énergie moi qui était si proche de mon père là maintenant je sens qu'un fossé se creuse entre nous deux,il est devenu mon ennemi.Il me regarde et me demande pardon,il me demande de quitter la maison si je veux mais moi je ne me laisse pas prendre je veux savoir pourquoi il a peur du fait que je sais qu'ila tué sa première femme.Il se met alors à sangloter et se met à genoux devant moi me demandant de garder le secret puis de partir.Je lui dis que le passé le rattrapera tôt ou tards.Je quitte la chambre et range mes affaires.J'essaie de voir dans le journal quel sorte de job je peux faire pour partir rapidement de chez moi.C'est là que j'ai vu que l'on engageait des hommes pour bosser dans un chantier près de Mutant Town.

Ce qui est byzarre c'est que les voix ont cessé d'intervenir depuis que j'ai quitté la maison.Me voilà aujourd'hui à 25 ans toujours célibataire en train de faire le train train quotidien en bossant dans ce chantier,je ne sais pas ce que je veux de la vie.Ado j'aimais le journalisme mais depuis je n'ai pas eu le courage de reprendre mes études je préfère faire mon boulot,bouquiner,sortir dehors ou être pénard devant ma téloche mais je sais que je n'évolue pas en restant ainsi,je ne sais pas de quoi est fait demain.

Je finis de manger mon casse-croute,les autres reviennent du snack et se moquent du fait que je suis resté tout seul.Les pigeons s'en vont.Je reprends mon travail lorsque tout à coup quelqu'un m'appelle.

"JAROLD,JAROLD,tu te souviens de moi?"

Je lâche tout et regarde mes collègues,non ça n'est pas possible...pourquoi aujourd'hui,pourquoi maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Justice
Young member
Young member


Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Fantômes du passé...   Lun 5 Mai 2008 - 12:33

Jarold,Jarold cela fait 6 ans maintenant tu ne m'as pas oublié j'espère?

Je suis là en train de paniquer puis j'essaie de me calmer car je connais cette voix,je l'avais déjà entendu il y'a quelques années lorsque j'habitais encore chez mes parents.Je réponds à la voix en chuchotant,je fais bien attention de ne pas me faire repérer par mes collègues sinon ils risquent de croire que je suis fou à lier.

-Que veux-tu? Lui dis-je.

Jarold,si je t'appelle maintenant c'est pour que tu retournes voir ton père,il y'a des choses que tu dois faire pour moi.

-Lesquelles?

Rentre chez toi nous serons plus tranquille pour en discuter.

Je regarde mes collègues qui ont repris leur travail je vais récupérer ma malette et je prétexte un énorme malaise,je demande à Jérémy de dire au boss que je ferai des heures sup' le lendemain,on se salue puis je prend le chemin de mon quartier.J'achète une boisson d'abords avant de rentrer chez moi,je met un peu de musique et écoute la petite voix.

Jarold,il y'a actuellement beaucoup de tentions dans ta famille et ton père a un rôle important à jouer là-dedans,tu dois retourner dans ta famille pour mettre les choses au clair.

Je lui demande qu'est-ce qu'il veut que je fasse car j'ai coupé les ponts avec mon vieux depuis nous sommes en froid.

Si vous êtes en froid c'est à cause du fait qu'il te craint toi,il t'a vu comme une menace et t'a proposé de partir au lieu de lui gâcher son existence.

Je prend ma canette de bière et boit une bonne gorgée,je repense aux moments que mon père et moi passions ensemble lorsque j'étais plus jeune.Des images passent devant mes yeux et je souris,la voix est en train de me dire que durant toutes ces années elle était là avec moi,elle veillait sur moi en attendant le jour où je devrais effectuer ma mission.

-Pourquoi m'as-tu choisi? Qu'est-ce que j'ai de si important pour agir ainsi dans ma famille,éclaire moi...

Tu as un énorme pouvoir que dont tu ignores l'existence,il est latent.Cette latence c'est moi qui la maintient car jusqu'à présent je pensais que ça ne serai pas le bon moment.Tant que je serai là tu ne pourras pas l'utiliser.

-Quel est ce pouvoir en fait? Je croyais que mon pouvoir était de savoir communiquer avec les esprits de l'au-delà...

Non non, ce pouvoir là tu en ignores l'existence je ne veux pas que tu saches ce que c'est maintenant je le déclencherai en temps voulu,en attendant tu me laisses faire.Prépare tes valises nous allons prendre le train.




Une heure plus tards je suis en plein milieu du trajet qui m'amène dans la ville où vivent mes parents et les autres membres de ma famille.Je suis presque nerveux je me demande comment ils vont réagir par rapport à cela j'ai la peur au ventre,je me rappelle de la façon dont j'ai bravé l'autorité de mon père avant de le quitter.

-En fait pourquoi m'as-tu parlé de la mort de la première femme de mon père,celle qu'il a "assasiné"?

Ne pose pas trop de question je vais te guider moi-même,prépare toi plutôt à la confrontation.

"Il va avoir un choc" me dis-je intérieurement.

Le train arrive à destination,j'ai envie de m'achter à manger mais je me dis que si ma mère accepte de me recevoir chez elle alors je peux très bien manger à sa table donc pas besoin de m'achter un sandwich.
Je prend le bus et observe le quartier qui n'a pas tellement changé depuis mon départ il y'a 6 ans.Je vois des enfants jouer dans la rue et dans les jardins qui se trouvent à chaque pâté de maison.Je souris en repensant à mon enfance à moi.D'un autre côté il y'a ce regret par rapport à mon père,nous avons de bons souvenirs mais il faut avouer que nos rapports sont tendus donc c'est difficile pour moi de sourire en repensant à lui surtout que lorsque je vais le voir les choses ne seront pas toute rose.

Me voilà arrivé devant la maison de mes parents,la peur au ventre augmente,je sors du bus et me dirige vers le pas de la porte.J'hésite avant de sonner.

Sonne me dis la voix...

J'appuie sur la sonnette,j'entends des pas derrière la porte,le bruit de la clé dans la serrure,la porte s'ouvre et qui voix-je?

-Salut papa...

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
 
Fantômes du passé...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m) Dylan O'Brien (libre) ? Fantôme du passé
» Les Fantômes du passé [tome 2] : L'Ange noir du Titanic
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Passé, Présent et Futur
» Broder ensemble le marquoir Cadichon du Passé Composé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.O.M.I.C.S. :: Créations des Membres :: Fan-Fictions-
Sauter vers: